Il semble bien que j'habite
sur le territoire du renard.
En regardant attentivement
il n'est pas difficile
de  trouver sa trace
l'entrée de son terrier
et ses déjections
celui ci s'est régalé
de cerises sauvages.
Le soir de la maison
on entend même
son cri.
Malheureusement
je ne l'ai pas encore vu.
Retour à l'accueil